Le gilet qui venait du froid

Publié le 21 Mars 2013

Toujours un peu à contretemps, la Môme. Elle tricote le modèle à la mode de l'an passé et finit ce modèle "protection contre les grands froids" lorsque les beaux jours pointent le bout de leur nez. Heureusement qu'une vague de froid imprévue est venue la sauver et qu'elle a pu quand même étrenner ce gilet.

 

Il s'agit du modèle Brynja de Hélène Magnússon . C'est un gilet lopi à la coupe féminine ajustée. Tellement ajustée que je me suis rendue compte en lisant les différents commentaires sur le web et en voyant celui d'Armelle, que ce modèle taillait petit, voire très petit, surtout au niveau des manches. C'est là le gros avantage de tricoter un modèle qui a eu son succès il y a quelque temps, d'autres se sont déjà cassé le nez dessus et on peut profiter de leurs expériences, hihihi!   Je me suis donc lancée dans un mix entre plusieurs tailles (merci à Ysolda et son atelier "the Perfect Sweater") : le bas en 1X, le  buste en taille L et les manches en 1X.

Un lopi??? C'est un pull ou cardigan originaire d'Islande, qui possède  un empiècement en rond et se tricote sans coutures.

L'autre originalité de la chose c'est le "steek" . En effet,  les modèles islandais se tricotent  en rond, même les gilets, ce qui facilite grandement la réalisation du jacquard puisqu'il se fait toujours à l'endroit. Pour l'ouverture des cardigans, on coupe dans le tricot selon une technique appelée "steek". Il suffit de tricoter une ou deux mailles supplémentaires (tricotées à l'envers) à l'emplacement de l'ouverture, réaliser une couture machine de part et d'autre de ces mailles, puis de couper...Stupeur et tremblements...


Brynja1

 

Cette étape est grandement facilitée par l'utilisation d'une laine islandaise, la lett-lopi, une laine juste torsadée et  un peu poilue qui accroche bien.

 

Quelques finitions :  le tricot de la bande de boutonnage, la couture d'un biais (pour cacher la misère) et des boutons,

 

Brynja3

 

 

 

 

Et voilà la bête!

 

Brynja2

 

Un gilet chaud et douillet à souhait, avec un seul petit bémol, la lett-lopi reste une laine sèche et rustique qui picote un peu, mais après un lavage elle s'est déjà bien adoucie.

 

Rédigé par Momglouglou

Publié dans #Tricot - crochet - couture

Repost 0
Commenter cet article

Les Toiles des Neiges 31/07/2013 12:23

tout simplement merveilleux !

lau 22/03/2013 10:04

ah bon ? il n'est plus à la mode ??? Le mien ne sera fin ique l'hiver prochain en tout cas :-)
...et le tien est superbe !